MEKIN

Adossé sur le Fleuve Dja dans l'arrondissement de Meyomessala, le barrage hydroélectrique de Mékin va permettre la sécurisation de la partie australe du réseau interconnecté SUD dans le cadre d'un fonctionnement de la centrale en réseau interconnecté d'une part, et en réseau séparé d'autre part permettant d'alimenter prioritairement l'ensemble des huit communes du département du Dja et Lobo; et pourquoi pas, à terme, assurer l'interconnexion électrique avec le voisin angolais.

 

Le barrage sera construit avec une usine de pied d'une puissance de 15 MW et d'une ligne d'évacuation d'énergie de 33 Km le long de Mékin, au lieu dit Ndjom Yekombo (station d'interconnexion au RIS).Les travaux devront durer 36 mois à compter de fin février 2012.

Jusqu'à ce jour, le projet Hydro-Mékin qui est le maître d'ouvrage, a obtenu le quitus environnemental, c'est-à-dire que toutes les études d'impact environnemental sont finies.

Les travaux préparatoires sont en cours de finition sur le site en attendant le démarrage des travaux lourds.

La mobilisation de l'équipe chinoise est effective sur le chantier. Le déblayage de l'aire de la digue principale est terminé en rive droite.

Le remplissage et le terrassement de l'aire de la digue principale est en cours de même que le déblayage de l'aire de la centrale électrique.

Ces travaux préparatoires étant terminés (installation du chantier); il existe tout de même quelques préalables administratifs et techniques à régler pour l'ouverture des différentes carrières (sable, gravier etc.).

Le projet attend à présent le paiement des indemnités au bénéfice des populations à déguerpir et également le recrutement du Bureau d'Etude technique (BET) pour le contrôle des travaux qui sont en cours de lancement. Il est enfin bon de savoir que le projet Hydro-Mekin est sous la tutelle technique du Ministère de l'Eau et de l'Energie.

Mekin Hydroelectric Development Corporation

La société Mekin Hydroelectric Development Corporation (Hydro - Mekin), a été créée par décret N° 2010/328 du 18 octobre 2010 du Président de la République, Son Excellence Paul BIYA. C'est une société à capital public ayant l'Etat comme actionnaire à 100 %. Le capital social est de 500 millions de francs, et son siège se trouve à Yaoundé.

Le projet Hydro-Mekin a pour mission de concevoir, financer, construire et exploiter la centrale hydroélectrique de Mekin et d'autres aménagements sur le bassin du Dja ainsi que la mise en place des équipements et infrastructures associés, liés à leur exploitation.

A ce titre, le projet Hydro-Mekin sera chargé d'assurer la production, et éventuellement le transport, la distribution, la vente, l'exportation, l'importation de l'énergie électrique. Il aura aussi à exercer toutes activités et opérations industrielles, commerciales, financières, mobilières ou immobilières dans la République du Cameroun sous quelque forme que ce soit dès lors que ces activités sont conformes à son objet social ou à tout objet similaire, connexe ou complémentaire.

Dans le cadre de la réforme du secteur de l'électricité, il s'agit d'un opérateur public à compétence nationale et au-delà, s'agissant de l'exercice des activités du secteur de l'électricité dont il a des missions conformes aux textes législatifs en vigueur.

Il s'agit ici du fruit de la coopération sino-camerounaise car le projet Hydro-Mekin est financé par EXIMBANK de Chine à hauteur de 85 % du coût du projet avec 15 % de contre partie camerounaise. La convention de financement a été signée depuis le 07 janvier 2010 entre les deux parties.

Un contrat EPC, d'un montant de près de 25 milliards FCFA, a été signé avec l'entreprise China National Electric Engineering Co. Ltd chargée d'exécuter les travaux depuis le 25 octobre 2010. Cette entreprise est déjà opérationnelle sur le terrain.