MEKIN

 
FICHE TECHNIQUE - PROJET MEKIN DU 08/08/2017
 

Promoteur

 

 

Mekin Hydroelectric Development Corporation (Maître d’Ouvrage).

 

 

Secteur ou sous-secteur

 

 

Énergie Électrique.

 

Bénéficiaire

État du Cameroun représenté par HYDRO-MEKIN (Maître d’Ouvrage).
Montage institutionnel Mekin Hydroelectric Development Corporation (HYDRO-MEKIN): Maître d’Ouvrage (Gestion Administrative, Technique et Financière du projet) créée par Décret du Chef de l’État depuis le 18 Octobre 2010. Société à capital public de 7.5 milliards FCFA, opérateur public du secteur de l’électricité.

Maitre d’Œuvre: CIMA International.

Entrepreneur EPC :China National Electric Engineering Corporation (CNEEC)

Calendrier (durée du projet /chronogramme succinct/début/fin/périodes d’évaluation etc. -          Durée du projet: 36 mois à compter du 04 mai 2012 (délai initial).

 

 

-          Premier chronogramme arrêté de commun accord avec la partie chinoise le 10 mars 2011.

 

-          Dernier chronogramme en date de mai 2015, arrêtant la mise en service technique du premier groupe de 5MW en Décembre 2015. Celle du deuxième et troisième groupe en Mai 2016. Ce qui est effectif depuis juin 2016. L’entreprise CNEEC  a fini  les travaux depuis fin Août 2016.

 

-          Réception  technique  de tous les ouvrages et des équipements effective depuis le 19 juillet 2017.

 

-          Réception  définitive, un an après la fin des travaux (Septembre 2018) après la période de garantie.

 

Justification du projet

 

Résorber le déficit énergétique, garantir la stabilité de fonctionnement de la partie australe du RIS (Réseau Interconnecté Sud) d’une part, d’autre part assurer le fonctionnement en réseau séparé notamment l’alimentation des Arrondissements de Bengbis, Meyomessi, Djoum, Mintom, Oveng et environs (Endom, Somalomo, Mvangan et Nkolmetet entre autres).

 

Description sommaire / Objectifs (Composantes à financer) -          Construction d’un Barrage en terre à enrochement avec une Usine de pied d’une puissance installée de 15 MW y compris les structures associées et d’une ligne d’évacuation d’énergie de 110 kV sur 33.1 Km le long de Mekin, au lieu-dit Ndjom-Yekombo (Station d’interconnexion au RIS).

 

-          Ouverture d’une voie  d’accès au site du projet sur 12.6 km.

 

-          Construction d’une Cité Maitre d’Ouvrage.

 

-          Enlèvement du bois dans la zone noyée sur près de 4 500 ha avec priorité sur 4 000 ha.

 

État de préparation  (idée de projet/en préparation/en cours d’exécution) Travaux en cours d’exécution depuis Mars 2011, date de début des études techniques complémentaires liées au design définitif du projet et à l’implantation de tous les ouvrages à construire. Début effectif des travaux en Mars 2012 pour l’installation de chantier.
 

État d’avancement, taux de réalisation, niveau d’exécution

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

État d’avancement, taux de réalisation, niveau d’exécution

-          Marché EPC (d’un montant de près de 25 Milliards f CFA) signé avec l’Entreprise CHINA NATIONAL ELECTRIC ENGINEERING CORPORATION (CNEEC) depuis le 25 Octobre 2010.

 

-          Certificat Environnemental délivré depuis juin 2011.

 

-          Sécurisation juridique du site d’exécution du projet terminée.

 

-          Indemnisations des populations impactées payées dans les Départements du Dja et Lobo (Meyomessala et Bengbis), du Haut-Nyong (Somalomo) et du Nyong et Mfoumou (Endom). L’analyse des requêtes à entreprendre en collaboration avec les Autorités Administratives (Préfets du Dja et Lobo, Haut Nyong et Nyong et Mfoumou), Présidents des commissions de constat et d’évaluation des biens en cours pour les DUP 402, 403, 404 et additifs de 402 (215 et 216).

 

-          Marché BET pour la surveillance et le contrôle des travaux (d’un montant de 3 072 714 750 FCFA)  signé avec le groupement AURECON-CIMA International depuis le 03 avril 2012. L’Ordre de Service de démarrage a été signé le 04 juin 2012 et la mobilisation est effective depuis le 10 juillet 2012. L’ingénieur résident CIMA a pris part à la réception des fouilles de fondation de la centrale et de la cité du Maître d’Ouvrage.

 

-          Avenant N° 00113/AV/MINMAP/CCPM-AI/2016 signé le 06 juin 2016 modifiant certaines dispositions du marché de base du BET et ramenant le titulaire du marché uniquement à CIMA International.

 

-          Design définitif du projet terminé en ce qui concerne les ETUDES. L’Entreprise fournit au Maître d’Œuvre pour approbation des notes techniques de calcul et plans d’exécution suivant les différents corps d’état en vue d’un meilleur suivi des travaux par le Maître d’ouvrage et le BET selon les règles des contrats EPC (Engineering, Procurement and Construction).

 

-          Audit technique réalisé par une équipe de CIMA International au mois de février – mars 2015 pour identifier les problèmes techniques liés aux malfaçons et blocages dans l’avancement normal des travaux et proposer des solutions d’amélioration. CNEEC a déjà corrigé la plupart de ces malfaçons conformément aux recommandations faites dans le rapport de cet audit, à la satisfaction du Maître d’Ouvrage.

 

-          Essais techniques de production du premier groupe de 5 MW  procédé avec succès par le Maître d’Ouvrage le 23 Décembre 2015. Il s’agissait notamment de: démarrage du groupe, essais de fonctionnement de l’alternateur, poste élévateur, ligne de transport, poste source d’interconnexion à Ndjom-Yekombo et alimentation des services auxiliaires de la centrale et dudit poste.

 

-          Voie d’accès réalisée à 70% avec l’appui de l’État dans le cadre des préparatifs de la pose de la première pierre. Le reste des travaux concerne la reprise de 2 (deux) ouvrages de franchissement (passage des buses mal exécutés) et la construction de la chaussée de 7 mètres de large, suivant les normes de bitumage règlementaires (pose d’enrobé en particulier et traitement des points critiques issus de la dégradation partielle de la chaussée au cours des travaux).

 

-          Digue principale terminée à 100%, notamment le compactage, les dispositifs d’étanchéité amont par géotextile, l’enrochement amont et aval, le drainage aval, la transition de la digue principale-centrale, le revêtement de la crête de la digue principale à la côte 615 et le dispositif d’auscultation.

 

-          Digue secondaire également terminée à 100%  avec la réalisation des mêmes aménagements en plus des puits de décompression pour régler la question des sous pressions dues à la remontée de la nappe phréatique. Le compactage de cette digue secondaire est aussi terminé ainsi que la protection du talus amont et aval et le revêtement de la crête à la cote 615.

 

-          Les gardes fous sont déjà installés sur les deux digues.

-          Usine de pied: Gros œuvre de Génie Civil de la centrale et pertuis de fond réalisé à 100%. Tous les équipements mécaniques déjà installés (vannes de fond, vannes de sécurité, portiques et palans pour système de maintenance et manutention). Les divers systèmes de suivi des paramètres électriques d’exploitation également installés.

 

-          Turbines: les trois déjà installées et les essais de production réalisés à 100%.Tous les équipements électromécaniques et hydromécaniques sont déjà installés. Les essais techniques de protection, essais électriques et système de production sont terminés. Les installations électriques réalisées entre la turbine, l’alternateur, le transformateur de puissance, le poste élévateur et le réseau 110kV jusqu’au poste abaisseur sont terminées. La ligne 110kV a déjà été testée positivement pour le transport des 15MW des trois groupes. Essais de protection déjà réalisés de même que les essais électriques. Les 15 MW injectés entre Décembre 2015, Février 2016 et juin 2016 sont bien arrivés à Ndjom-Yekombo.

 

-          Toutes les cellules assurant le départ de l’énergie électrique sont mises en place ainsi que les différents tableaux de commande. Les différents raccordements-turbines-transformateurs de puissance-poste élévateur et abaisseur sont déjà réalisés pour les turbines.

 

-          Déversoir central terminé à la côte 612 ainsi que la passerelle au-dessus matérialisant le passage rive gauche-rive droite à la côte 615.

 

-          Liaison entre les deux rives côté digue principale- digue secondaire terminée ainsi que d’autres voies internes d’accès dans la centrale.

 

-          Ligne de transport terminée et a déjà fait l’objet d’un test de transfert de 15MW provenant des trois groupes vers le poste abaisseur.

 

-          Cité du Maître d’ouvrage: Les 10 bâtiments sont réalisés à 100 % ainsi que le dispositif d’installation d’eau potable et l’électricité. Reste quelques aménagements avant la réception provisoire. Lesdits bâtiments sont équipés à 80% par HYDRO-MEKIN.

 

-          Poste élévateur terminé et raccordé à la ligne 110 kV. Reste que l’installation de la bobine de point neutre soit faite aussi bien au poste élévateur qu’abaisseur pour faciliter l’intégration avec le RIS pour une meilleure exploitation des dérivations monophasées dans toute la zone d’influence du projet Mekin.

-          Construction du poste abaisseur 110/30kV à Ndjom-Yekombo terminée à 100%.

 

-          Essais de protection entre les deux systèmes élévateur et abaisseur terminés.

 

-          Vérifications de mise à la terre sur les 140 pylônes terminées et concluantes. Les travaux pour la connexion proprement dites sont déjà faits par ENEO depuis le mois de Décembre 2016. La finition de ces travaux de génie civil est effective et les tests en charge sont concluants après le remplacement de tous les isolateurs sur la ligne depuis Mekin jusqu’à Ndjom-Yekombo.

 

-          Tous les essais électriques ont eu lieu, sauf que les essais en charge effectués au mois de Janvier 2017 n’étaient pas concluants à cause de la défectuosité des isolateurs sur la ligne de Mekin à Ndjom-Yekombo. Mais ces isolateurs ont été complètement changés. Les essais en charge ont eu lieu depuis le mois de Mai 2017. Tous les trois groupes ont pu sortir la puissance escomptée de 5MW chacun.

 

-          Système d’intégration au RIS en cours d’étude dans le cadre de l’interconnexion. Il s’agit spécifiquement de déterminer pour la compatibilité au RIS, le système d’écoulement des puissances, le calcul de courant du court-circuit, la stabilisation de la tension et la fréquence du courant et l’intégration au système SCADA du concessionnaire ENEO, les vérifications de mise à la terre sur les 140 pylônes. Ceci sera fait par une étude d’intégration dès que le budget de Hydro-Mekin sera disponible.

 

-          Au cours d’une réunion tenue à Douala en date du 13 juin 2017, ENEO a proposé le fonctionnement de la centrale de Mekin en ilotage sur tout le départ de D34. Une lettre a été envoyée à ENEO avec copie au MINEE à cet effet pour nous permettre de fonctionner en ilotage.

 

-          Contrat d’assistance technique par CNEEC pendant la période de garantie envoyé au Président du Conseil d’Administration pour approbation.

 

 

-          Équipe d’exploitation et de maintenance d’HYDRO-MEKIN sur le site depuis le mois de Janvier 2017. Ils font déjà leurs travaux des quarts pour assurer la surveillance et le fonctionnement de tous les équipements 24/24 heures et 7/7jours. Le deuxième groupe fonctionne déjà depuis deux semaines et alimente les auxiliaires de la centrale, la cité de Maitre d’Ouvrage et le camp Chinois.

 

-          Travaux d’aménagement terminés depuis le 31 Août 2016. Réception provisoire étiage prévue en fin Juillet 2017 pour tenir compte des autres travaux connexes liés à l’exploitation de l’ouvrage (construction des deux ponts sur la Dja et la Lobo, relocalisation des populations de Bengbis, Endom et Somalomo).

 

-          Mise en place du système de comptage avec le concessionnaire ENEO prévue au cours du mois d’Octobre 2017 et l’agro-industriel SUD CAM HEVEA pour la vente de l’énergie produite à ces deux grands comptes. Une commission pour la lecture d’un projet de Power Purchase Agreement (PPA) est mise en place afin d’assurer la signature de ce document avec ENEO et SUD CAM HEVEA sous la supervision de PRESCRIPTOR qui est un BET financier. Des lettres avec des projets de contrats ont été envoyées respectivement aux sociétés  ENEO et SUD CAM HEVEA et les discussions ont déjà commencé. Deux réunions ont déjà eu lieu avec SUD CAM HEVEA.

Plan de Gestion Environnemental et Social  

-          Construction de la base vie du bataillon militaire de Mekin achevée à 80%.

 

-          Marchés pour la construction de deux ponts signés depuis juin 2016. À ce jour les entreprises concernées ont seulement fait l’installation des chantiers après avoir soumis chacun son projet d’exécution pour approbation. Des réunions ont eu lieu au MINTP afin de ressortir des options technologiques fiables considérant le niveau d’eau actuel qui prévaut au site.

 

-          Marchés pour la construction des logements en vue de la relocalisation des personnes affectées par le projet déjà signés et les ordres de service pour les démarrages ont été notifié aux entreprises adjudicataires des différents lots depuis le mois de Mai 2017.

 

-          Travaux proprement dits: finalisation prévue pour la fin du mois de Juillet 2017. Cependant il y a des postes dans le contrat de base notamment les excavations et l’installation du chantier qui devraient faire partie dudit marché malheureusement non rémunéré; raison pour laquelle les travaux n’ont pas démarré.

 

-          Des réunions ont étés convoquées pour pallier aux problèmes des co-contractants:

o   À l’issue de ces réunions il ressort que Hydro-Mekin devrait:

o   ouvrir les routes pour accéder aux différents sites de relocalisation à Somalomo d’une distance de  4Km de long (urgent) et éventuellement 11km. Pour Endom, ouvrir une route longue de 4km également.

o   faire signer les attestations de disponibilités des différents sites par des autorités administratives concernées;

o   se rapprocher des Délégués Départementaux du Dja et Lobo, Haut Nyong et Nyong et Mfoumou du MINDCAF pour l’obtention des différentes DUP escomptés;

o   faire la passation des marchés en urgence pour la viabilisation de la plateforme de construction des logements sociaux  dans tous les sites de Somalomo, Bengbis et Endom;

o   faire un remblai de plus de 500 ml pour permettre la circulation des personnes et des biens, dans la zone après le pont sur la Dja à Ngalla;

o   reprendre à l’immédiat les travaux d’ouverture de la voie d’accès au site de recasement à Nsimalen;

o   prévoir le budget pour des travaux des structures sociales telles que des écoles, centres de santé points d’adduction d’eau, etc.

 

 

 État de financement (financement acquis/financement à rechercher)  

-          Paiement Entrepreneur CNEEC

 

Un total de 90% du coût du projet HT a été payé à l’entreprise chinoise CNEEC représentant 23 193 529 408 FCFA au taux de change de 65 Frs/RMB au moment de la signature de la convention.

 

Reste à payer à l’entreprise 10% du coût du projet HT que la partie camerounaise se doit de supporter pour n’avoir pas respecté la durée conventionnelle de décaissement entre 2010 et 2014 fixée par EXIMBANK Chine dans la convention de financement du projet.

 

·        Un paiement a été fait à la hauteur de 964 765 201 FCFA représentant le surcoût dû au changement de la ligne 63KV à 110KV.

 

-          Paiement Maître d’Œuvre AURECON-CIMA International.

 

Un total de 3 756 232 566 FCFA TTC a été payé représentant 122% du coût total du marché jusqu’au mois de Septembre 2016.

 

Difficultés: Points critiques du projet -          À la demande du Comité Ad hoc technique mise en place par le Conseil d’Administration, des travaux supplémentaires ont été instruits qui ont engagé des surcoûts dans la plupart des corps d’état du projet

(évacuateur de crue, prise d’eau amont, ligne de transport, poste source d’interconnexion, digue secondaire, digue principale…). Cela devrait aboutir à des avenants avec incidence financière sur le contrat de base.

 

-          Revue des contrats: EPC avec l’Entreprise CNEEC et celui du Maître d’Œuvre AURECON-CIMA. Un Comité interministériel SPM, MINEE, MINMAP, HYDRO-MEKIN est à pied d’œuvre.

 

-          La réorganisation des équipes de sous-traitance de CNEEC a causé un retard sur l’évolution des travaux. Sur la date de réception proposée par l’entreprise qui est réaliste par rapport à l’évolution des travaux sur le site, le Gouvernement doit suivre par la réalisation des travaux connexes (reconstruction des deux ponts, relocalisation des populations situées dans la zone noyée et identifiées par les études de l’EIES).

 

-          L’enlèvement du bois dans la zone noyée de la retenue amont du barrage accuse déjà un retard.

 

-          Études, financement et construction des ponts devant être impactés par la mise en eau du barrage et la restructuration du réseau routier amont par le MINTP: Les marchés pour la construction des deux ponts ont été signés; sur le Dja à Ngalla avec BUNS et sur le LOBO à Assok avec le Groupement BOOBE/BOFAS Sarl. Les ordres de services de démarrage leur ont été servis le 28 juin 2016 mais aucun travail significatif n’est fait jusqu’à ce jour.

 

-          Mise en œuvre du plan de relocalisation des populations à déguerpir dans le cadre de la mise en œuvre du PGES et dont les marchés ont étés signés depuis Janvier 2017 pour la reconstruction des villages à Bengbis, Endom et Somalomo.

 

-          CNEEC revendique entre autres le paiement des travaux supplémentaires. Une réunion de haut niveau (PCA, DG Hydro-Mekin, DG CNEEC) est programmée dans les mois qui viennent en Chine pour trouver des solutions.

 

-          Pour des Populations Affectées par le Projet et qui n’ont pas été prises en compte, les requêtes doivent être examinées et les solutions trouvées au cours de l’exercice 2017.

 

-          S’agissant de la vente de l’énergie et de l’injection au RIS, les formalités administratives, techniques, juridiques et contractuelles sont en cours de règlement avec le régulateur (ARSEL), le Ministre en charge de l’électricité, le partenaire stratégique ENEO et le grand compte Sud-Cameroun HEVEA pour rendre HYDRO-MEKIN opérationnel en tant que producteur, distributeur  et vendeur de l’électricité. Les discussions pour le PPA ont commencé avec Sud-Cameroun HEVEA depuis le mois de mars 2017.

 

-          Les licences de production, vente et de distribution de l'énergie électrique ont été demandées  auprès de l'ARSEL; une somme de 150 millions  a été payée à cet effet.

 

-          Un projet de PPA a été envoyé  à ENEO et HEVEA-SUD pour commencer des discussions. À ce jour, seul HEVEA-SUD a répondu et bien après une réunion a eu lieu le 15 février 2017 au siège de Hydro-Mekin.

 

-          Les tests en charge pour tous les trois groupes ont été concluants, mais la marche probatoire des groupes est perturbée par l’instabilité du réseau de distribution d’ENEO D34 30KV marquée par:

·        les coupures intempestives de la tension de synchronisation 30KV;

·        les surtensions permanentes;

·        les défauts phase/terre, phase/phase provenant de la ligne 30KV.

-          Une réunion a eu lieu au siège d’ENEO le 13 juin 2017 pour remédier à ce phénomène. (ENEO, HYDRO-MEKIN, SONATREL, CNEEC, CIMA et TBEA y ont pris part) Après cette réunion tous l’assistance ont proposés un fonctionnement en ilotage qui sera mise en place après les préalable techniques et administratives.

 

-          Difficultés d’accéder aux différents sites de relocalisation dans le cadre du PGES.

 

 

 

Observation d’ordre général.

 

 

 

Observations d’ordre technique :

 

-          Tous les travaux de construction de l’aménagement hydroélectrique de Mekin sont achevés à plus de 96% seul restent: la poursuite de l’enlèvement de la biomasse dans le réservoir et la finalisation de la construction de la voie d’accès au site.

 

-          Tous les équipements de production et de transport sont installés et sont en phase de test en charge.

 

-          Suite aux multiples coupures du réseau de distribution d’ENEO, une solution de fonctionnement de la centrale de Mekin en mode îloté a été choisie pour permettre la marche probatoire des groupes pendant 72 heures en continu par groupe. ENEO a remis à CNEEC les documents des courbes de charge qui sont exploités par les concepteurs en Chine.

 

-          La réception technique de tous les ouvrages est effective depuis le 19 juillet 2017.

 

-          La réception provisoire est prévue pour le mois d’Octobre 2017.

 

Observations liées au PGES

 

En ce qui concerne le PGES tous les acteurs (MINTP, Hydro-Mekin, Entreprises co-contractantes, administrations et populations) sont en pleine collaboration pour la relocalisation des populations à déguerpir et la réhabilitation des ponts et du réseau routier.

 

Observations d’ordre financier

 

-           Les paiements attendus par l’Entreprise CNEEC suite aux travaux supplémentaires effectués dans le cadre du projet Mekin feront l’objet d’une réunion stratégique qui se tiendra en Chine en présence des différentes parties prenantes: le MINEPAT, HYDRO-MEKIN, CNEEC EXIM-BANK of China.

 

-          Concernant la vente de l’énergie électrique, des discussions sont en cours afin de finaliser l’élaboration des PPA avec ENEO et SUD-CAM Hévéa.